Me Loison a soutenu Stani Nitkowski tout au long de sa vie et, en particulier, au moment de son installation à Angers (cf. Libres propos)

Voici les quelques mots qu’il a désiré nous adresser :
 

Tout chez STANI relevait de l'exception.
Atteint très jeune par la myopathie, il s'est souvent consacré à l'expression de sa profonde souffrance. D'où une création dramatique.
Mais, fort intelligent, il savait des êtres et des situations extraire la dérision.
D'où certaines œuvres marquées par la dérision.
Enfermé donc dans une logique folle ou désespérée, STANI a mais fin à ses jours, ce qui était encore une manière d'affirmer son génie.

Yves Loison